À propos de notre club

notre histoire

Depuis ses débuts en 1969 jusqu’en 2008 !

par Jeff De Leener

Jeffe De Leener

1969

Dans les tourbillons des années 60, marqués par des événements révolutionnaires et la naissance de la culture flower power, j’ai fait l’acquisition de ma première Morgan, une élégante Plus 4 verte. Ce véhicule, symbole d’une époque révolue, m’a lié à deux étudiants passionnés de l’Université Libre de Bruxelles, Patrice Libier et Albert De Mey, partageant le même enthousiasme pour les voitures d’exception. À une époque où posséder une Morgan était un signe de distinction et d’excentricité, nous formions un cercle restreint d’aficionados.

Le château d’Uccle, siège de notre importateur, le baron Jacques Elleboudt, avec son parc sauvage, est désormais un souvenir, remplacé par des constructions modernes. Les rencontres et l’entretien de nos précieuses voitures s’effectuaient dans un garage qui, malgré sa transformation au fil des ans, reste chargé de ces souvenirs.

Même ma visite chez mes parents, au volant de ma Morgan, avait suscité étonnement et réflexions, signe que conduire une telle voiture n’était pas commun. Cette passion partagée avec d’autres propriétaires, tous unis par l’amour de ces véhicules rares, continue de tisser des liens indéfectibles entre nous, héritiers d’une époque d’audace et de liberté.

1974

A l’époque, j’allais chaque jour en Morgan à mon travail chez Assubel. Un soir, j’ai trouvé sous mon essuie-glace une invitation à une rencontre de morganistes un mercredi soir à la taverne Le Delta près des casernes d’ Etterbeek.

C’était le lieu de rencontre du club même si on pouvait difficilement parler d’un club, nous étions à peine 7 personnes. Mais ce qui est vrai, c’est que nous avions tous entre vingt et trente ans, la moyenne d’âge se situant vers 26 ans.

C’est à cette époque que j’ai rencontré Roger Saintenois pour la première fois, il venait de terminer ses études de dentiste et avait commandé une 4/4 4 places bleue. Petit à petit le nombre des membres a grandi et a pris l’allure d’un club qui a reçu le nom de Morgan Sports Car Club Belgium avec un président et une secrétaire.

Le premier président du club a été Michel Schereschevsky et la secrétaire Marie-Françoise Saintenois, première (et mémorable) épouse de Roger. Les premières sorties organisées datent de cette époque.

1981

En 1981, nous avions une vingtaine de Morgan. Entretemps, le lieu de réunion mensuel avait été fixé à l’auberge-restaurant du château de Beersel. Un an plus tard, on déménageait vers les étangs Mellaerts à Woluwe. C’est aussi à cette époque que j’ai repris la présidence du club, club composé à 99% de francophones, mais comme je suis néerlandophone, le nombre de néerlandophones a quadruplé sous ma présidence.

C’est aussi à cette période que notre liste de membres a pu s’enrichir de noms comme ceux de Jacques Gallien (1982), Daniel Vreux (1985), Willy Maeremans (1986) en Willy Swinnen (1987), Coco Deldime (1989). A cette époque, des rallyes étaient régulièrement organisés, une revue de club a été éditée pour la première fois de même que le club était régulièrement aux bourses de voitures anciennes.

Le premier stand se trouvait à la bourse d’Anvers, les pionniers de cette organisation étant les frères Dockx (devenus depuis la plus grosse firme de location de voitures et d’utilitaires).

1987

Une année charnière dans l’histoire du club qui a explosé sous l’impulsion de quelques putschistes avec comme résultat l’existence de deux clubs totalement indépendants: un néerlandophone et un francophone (à l’origine, même si actuellement 50% des membres sont néerlandophones).

Le nouveau club a été créé le dimanche 8 novembre après-midi dans le salon de Roger Saintenois autour d’un morceau de tarte et d’une tasse de café. Etaient présents:

Jacques et Jean-Claude François, Jacques Gallien, Gaetan de Ghellinck, André Legrelle, Jeff De Leener, Michel Pirotton, Roger Saintenois, Michel Scherechevsky, Daniel Vreux et Gaëtan de Ghellinck qui deviendra le premier président.

Gaetan de Ghellinck
Leon Giet

1991

Léon Giet fait son apparition au dîner du club au restaurant ‘Le boeuf qui rit’ à Mons et deviendra rapidement notre nouveau président le 22 mai 1992. 

Sous l’impulsion de ce personnage actif, nanti, beau parleur, le club va être géré comme une multinationale et connaître une croissance telle que nous n’étions pas loin de 130 membres. C’étaient les années d’or du club. Il organisa d’ailleurs en 92 le premier rallye international du club à Durbuy.

1997

La deuxième édition du rallye international dans les environs de Mons donna lieu à quelques difficultés; par après, Léon passa la main et nous nous retrouvions sans président.
Heureusement , le comité était toujours actif et Roger Saintenois accepta de reprendre le flambeau.

Pendant la durée de ses deux mandats, avec l’aide de Lison, son épouse, Roger maintiendra la vie du club à un excellent niveau tant par l’organisation  des rallyes que par le nombre de membres.

Roger Saintenois
president Willy Swinnen

2003

Willy Swinnen succède à Roger Saintenois qui ne souhaite pas prolonger son mandat. Avec une large majorité de la ‘vox populi’, Willy est élu au poste de président lors de l’élection de 2004. 
Il mènera son mandat avec glamour et en gentleman prenant soin de la représentation et de la parité linguistique du club. On se souvient de son engagement sympathique et des éditions colorées du Rallye du Président.

2008

Après deux mandats, Willy Swinnen renonce à son poste de président et il est remplacé par Roland Polijn qui va améliorer les structures du club tant au point de vue de l’organisation des rallyes, que de la comptabilité gérée par un spécialiste Johan Van den Heuvel ainsi que l’impression de la revue bénéficiant d’un budget important.

president Roland POLIJN

Les rencontres du lundi

Je vais enrichir le récit de notre club par les débuts de nos rendez-vous hebdomadaires du lundi.

Au début des années 80, je fréquentais assidûment « La Pizzeria », située à l’entrée de l’Ilot Sacré à Bruxelles, appréciée pour sa cuisine familiale tenue par les Pasculli. Ce lieu est rapidement devenu mon repère quotidien, où la convivialité régnait entre la famille Pasculli et moi.

L’idée des rencontres du lundi a germé lorsqu’un membre du club, Gaetan de Ghellinck, ayant appris mes habitudes, m’a proposé de partager un repas pour évoquer notre passion commune pour les automobiles. Jacques Gallien s’est ensuite joint à nous, suivi par Roger Saintenois, créant ainsi notre premier noyau de passionnés.

Avec le temps, d’autres membres tels que Daniel Vreux, Willy Swinnen, et Eric Procureur nous ont rejoint, transformant nos déjeuners en véritables rassemblements du club, où l’on pouvait compter jusqu’à plus de 20 personnes occupant l’étage du restaurant, dans une atmosphère chaleureuse et conviviale.

La Pizzeria est devenue notre quartier général jusqu’à ce que Alfi et Claude déménagent. Malgré ce changement, Gaëtan a trouvé un nouvel espace à la Grand’Place, marquant le début d’une série de déménagements entre différents lieux emblématiques de Bruxelles, chacun accueillant notre groupe avec son ambiance unique.

Bien que l’ambiance intime des débuts chez les Pasculli nous manque, certains parmi nous, guidés par la nostalgie et l’amitié, continuent de visiter le Milan pour se remémorer ces souvenirs précieux.

Cette tradition de se réunir a évolué, et aujourd’hui, le Comité se retrouve chaque premier mardi du mois, perpétuant l’esprit de camaraderie qui nous a toujours unis.

Un résumé de ce que représente MOG Belgium

Le MOG Belgium, une communauté d’enthousiastes de Morgan, célèbre depuis 1974 l’unicité et la tradition automobile. Avec environ 130 membres, c’est un sanctuaire pour ceux qui apprécient l’esthétique et la fabrication artisanale. L’adhésion promet un voyage nostalgique, emballé dans la camaraderie et les joies simples, au sein d’une atmosphère accueillante où la passion pour les classiques Morgan unit des âmes semblables, les transformant en amis. Entre réunions et lectures du club, le MOG Belgium étend une invitation chaleureuse à ceux qui cherchent appartenance et célébration de l’héritage Morgan.

Email :

 info@mogbelgium.be

Adresse Postale :

 36 rue des Prés verts, 6120 Nalinnes

réseaux sociaux :